rencontres gratuites
Publié le - 1211 v. -

Les histoires de cul sur internet

Depuis un moment maintenant, les gens se sentent de plus en plus libres, libre de raconter leur petite histoire de cul chaque semaine sur leur blog perso ou sur un site spécialisé. Il y’a là comme une nouvelle forme d’excitation qui ne dit pas son nom.

Les histoires de cul envahissent le web

On se demande quelques fois ce qui pousse certaines personnes à venir étaler leurs petites escapades sexuelles sur internet. Est-ce juste de l’intox, des scénarios imaginaires que certains aurait aimé vivre en vrai. Toutes ces jolies filles et ces mecs soit disant chanceux viennent peut-être balancer sur le web des histoires imaginaires histoire de prendre du plaisir comme par projection à travers les commentaires des visiteurs. Ou est-ce au contraire des histoires vraies, alors pourquoi cette vagues de libertinages affichés, pourquoi ce besoin soudain et incessant de venir dire à tout le monde sur internet « que hier je me suis fait une belle cougar », ou encore « le mois passer j’ai offerts mon cul à un parfait inconnu ».


Certaines études soutiennent que c’est une façon déjà très ancienne de prolonger son plaisir, une façon de faire juste accentuée par internet. En effet, depuis toujours on aime se raconter nos petites rencontres coquines entre amis, aussi bien les filles que les garçons, y a donc rien de nouveau à ça. On prend un certain plaisir à voir ses amis poser des questions et chercher à en savoir encore plus sur votre rencontre de la veille, c’est une sorte de prolongement du plaisir à travers leurs yeux et une façon de la revivre de nouveau. Le net augmente l’ampleur de ce phénomène car tu peux attendre plus de monde, donc faire fantasmer même un afghan grâce à ton histoire écrite depuis ton ordinateur à Paris

Jusqu’où irons-nous

Une chose est sûre, ce phénomène n’est qu’à ses débuts, j’ai la conviction que les gens iront de plus en plus loin que des simples récits. Dans quelques années, ont passera surement à plus de récits vidéos, audio et même une grande vulgarisation de la publication des sextapes pendant des simples rencontres coquines.

Laissez votre commentaire à propos de cet article