rencontres gratuites
Publié le - 925 v. -

Comment reconnaître « une dominante » dans un environnement detribalisé ?

Une dominante se caractérise par sa gentillesse et cela de son plein gré.

Joy Sorman a dit dans son documentaire, Mad Men : où sont les hommes ?, qu'on ne va pas regretter les dominants. Et c'est là que les questions de savoir : la distinction entre dominant- dominateur ou dominante-dominatrice ou maitresse sm et le problème sur la notion d'autorité se posent.

Le problème sur la notion d'autorité

Ce n'est pas le terme autorité en soi qui en est un mais le fait qu'une personne l'exerce tout en n'ayant qu'une seule règle :'''son plaisir''qui sous entend l'anomie ou dégradation des normes .Dans le cadre national, on parlera alors d'Etat de nature dans lequel c'est le plus fort qui règne. Le seul moyen pour éradiquer cela est la mise en place de l'Etat de droit qui est la véritable autorité.

On va y revenir plus tard mais parlons maintenant de la distinction entre dominant(e) et dominateur(trice) :

La domination du ou de la dominant(e) se fera par inaction a contrario de celle du ou de la dominateur(trice) qui peut être reconnue facilement s'il se procède par la force ou petit à petit s'il masque sa domination par la séduction.

On peut donc tirer de ces définitions qu'une dominante est gentille pas parce qu'elle est faible et soumise mais parce qu'elle le veut et qu'elle l'apprendra à ceux qui veulent en profiter. Cela la confère donc une liberté, la permet de montrer qu'elle est forte et qu'elle sert de modèle de vie. Les hommes érotomanes confondent la gentillesse d'une femme à une marque de sexualité agressive et des avances qui est aussi un signe de lâcheté pour certains. Or, comme j'ai toujours dit, si elle le fait c'est parce qu'elle le veut, pas pour que vous réagissez, pas pour être votre soumise et cela pour sa liberté.

Par contre, les dominateurs, notamment les agressifs, ont pour principe l'attaque pour dominer. Là, ils ont hormis une notion importante qu'est « le bon attaque » et cela au bon moment et selon la circonstance pour faire face a un combat inévitable et pour le neutraliser. C'est le meilleur moyen d'y mettre fin. Un bon attaque ne sera jamais la violence et c'est la raison pour laquelle les detribalisés ont fait appel au droit tout en gardant en tête de ne jamais renoncer lorsqu'ils ont combattu pour ne pas être soumis aux agressions tribales. Et cela, avant de subir la violence.

Pourquoi je vous parle de cela ? D'une part,c'est pour vous dire que  le dominant se procède par un bon attaque pour combattre la soumission :il se reconnaît par l'immobilisation de l'autre pour le conduire à la retraite avant le combat en informant l'autre qu'il se défendra jusqu'à la fin si celui-ci insiste de le soumettre à quelque chose . Tout cela sans utiliser la violence. D'autre part, pour vous montrer que les règles de base du combat dans le domaine politique d'une nation sont utiles pour la compréhension des règles régissant les problèmes des rapports hommes-femmes.

               

Une autre grande différence entre dominante et dominatrice : l'orgueil et le sadisme

Eh oui ! Une dominante n'est jamais orgueilleuse et sadique. A l'inverse, une dominatrice le sont et cela par peur. Or, en conséquence, cette dernière peut devenir nymphomane de combat, c'est-a-dire n'est pas apte à faire l'amour qui la conduira certainement à une hyperchasteté maladive suite à la haine des hommes. La nymphomane se livre facilement sans qu'elle s'en rend compte et si elle fait le rapport c'est pour régler le compte aux hommes.

Différence entre dominante et femelle dominante

Il est important de faire une distinction entre les deux en ce moment car si en general, une dominante manifeste sa domination en fait, dans un environnement tribal, on parle de femelle dominante qui se dit d'une femme qui est forte. Cette force qui a une liaison avec le rang social et donc d'une intelligence machiavélique c'est-à- dire douée d'une manipulation. Ce qui la rend équivalente d'une dominatrice.

 Dans un tribu matriarcal, les femmes à comportement sexuellement agressive sont minoritaires.

L'intérêt de faire la distinction des vies des hommes et des femmes dans le système tribal et detribalisé :

La detribalisation donne aux femmes l'opportunité de se tenir à égalité des hommes et non plus comme juste une sorte de proie pour les hommes. Comme cela, les tâches seront reparties. Cela  permettra  aussi aux femmes  d'être une prédatrice à leurs tours. Cela est une bonne chose accompagnée de sa gentillesse et son art de séduction, et cela selon sa volonté. De plus, un ou une dominant(e) est fort(e) en émotion. Quoi de plus craquant que cela ?

Laissez votre commentaire à propos de cet article